Conditions générales pour la cotation des véhicules d’occasion

Cote PRO

La cote Argus au Maroc établit les bases à partir desquelles un professionnel de l’automobile calcule la reprise d’un véhicule. Ces cotations constituent aussi une référence pour la valorisation du parc en circulation auprès des organismes financiers, assureurs etc.

Etat standard

La cote correspond à des véhicules représentatifs, bien identifiés, dont la première mise en circulation a été effectuée au Maroc et dont les caractéristiques correspondent aux informations inscrites sur la carte grise. Ces véhicules sont strictement conformes aux spécifications d’origine et à la législation en vigueur. L’âge précis peut être établi et le kilométrage garanti.

La cote exprimée en TTC (TVA incluse) se réfère à un véhicule dans un état standard défini ainsi : bon état de marche, de sécurité et de présentation. L’état de la carrosserie et de la sellerie correspond à une utilisation moyenne. L’entretien a été effectué selon les normes du constructeur. Les pièces d’usure et les pneumatiques présentent une usure d’environ 50 %, le contrôle technique est en cours de validité pour les véhicules âgés de plus de 5 ans et le véhicule dispose de ses deux clefs. Si l’examen technique révèle un état inférieur au standard, le frais de remise en état intégrant les pièces d’origine (carrosserie et mécanique), les pneumatiques et la main d’oeuvre sont à déduire de la valeur de reprise. Certaines options d’origine confèrent au véhicule d’occasion une plus-value en fonction de l’âge, du kilométrage et de la catégorie.

Cote personnalisée

Les cotations publiées traitent de véhicules théoriquement immatriculés au milieu de la période de référence. Pour une année calendaire le mois moyen est juillet. Suivant que la date de MEC se situe avant ou après ce mois moyen il convient d’appliquer une moins-value ou une plus-value de 0,3 % par mois, le mois de juillet étant neutre. Par exemple si le premier mois de MEC est mars, la moinsvalue par rapport au cours moyen est de 1,2 % mais si le premier mois de MEC est décembre, la plus-value par rapport au cours moyen est de 1,5 %.

Kilométrage

Le kilométrage mensuel de référence est de 1 250 km. Lorsque le kilométrage est inférieur ou supérieur au kilométrage de référence, la cote peut être majorée ou minorée de 0,2 % par tranche de 1 000 km ou de 2 % par tranche de 10 000 km. Il ne sera pas tenu compte du kilométrage inférieur si le carnet d’entretien n’est pas renseigné. Une garantie contractuelle ou un contrat d’entretien confèrent une plus-value proportionnelle à la durée de validité.